L'Association pour les Femmes et la Communication Alternative, Altercom est une initiative de femmes spécialistes de la communication, d'éducatrices, de sociologues, d'agentes du développement et de militantes des droits de la personnes. L'ambition de Altercom est d'exploiter les formidables potentialités de la communication pour répondre aux besoins des femmes en informations et formation, pour donner une image plus réelle de leur participation au développement et véhiculer des idées de justice sociale, de progrès, d'égalité et d'équité. Pour la réalisation de cette ambition Altercom compte mettre en oeuvre plusieurs actions dont les plus importantes sont: le lancement de radios communautaires FM spécialisées sur les questions des femmes et du développement, La formation des femmes en communication pour renforcer leurs capacités, la création d'un centre d'information et de documentation sur les femmes, le développement et la communication. C'est dans ce cadre qu'il faut inscrire la mise en place de la radio Manooré FM Baatu Jigeen ñi en juin 2002.

Objectifs

Manooré FM,

La radio des femmes se fixe entre autres pour objectifs de :

Donner la parole aux femmes défavorisées des quartiers populaires, en allant recueillir leurs points de vue sur leurs lieux de travail et d’habitation.

Rendre compte des activités des femmes et de leurs organisations et se faire l’écho de leurs préoccupations majeures, en particulier sur les questions relatives à l’éducation, la formation, la santé, l’entrepreneuriat féminin, l’environnement, le droit, les sciences et la technologie, etc.

Valoriser et vulgariser les actions menées par les différents acteurs du développement : les populations, les ONG, les associations, le gouvernement et les institutions de la coopération bi et multilatérale.

Informer sur les luttes, les victoires, les échecs des femmes au Sénégal, en Afrique et dans le reste du monde.

Aider au renforcement des capacités et de l’autonomie des femmes et de leurs organisations et plus généralement de la société civile.

Interpeller les du gouvernement, des organismes de coopération et des ONG sur la situation des femmes, leurs besoins et attentes.

Fournir un appui en communication aux et à leurs organisations et plus généralement à la société civile.